Maladie de Biermer associée à la maladie coeliaque

L’intolérance au gluten peut être de deux formes : coeliaque ou non coeliaque. La non coeliaque entraîne une intolérance alimentaire avec des symptômes désagréables mais aucune conséquence sur le long terme. La maladie coeliaque est une maladie auto-immune provoquant une réaction immunitaire qui aboutit à la destruction des villosités de l’intestin en présence de gluten.

L’inflammation chronique des intestins qui en résulte a des conséquences sur le long terme. Un coeliaque qui ignore sa pathologie et continue de manger du gluten pendant des années a plus de risques de développer des pathologies annexes comme d’autres maladies auto-immunes ou des cancers.

Lorsqu’un coeliaque suit correctement son régime sans gluten (sans traces) alors ces risques diminuent. Un contrôle régulier (tous les ans chez le gastro-entérologue et par biopsie tous les 3/4 ans) est souvent préconisé pour surveiller l’état de nos intestins.

Parmi les pathologies associées à la maladie coeliaque, il y a la maladie de Biermer qu’on appelait autrefois l’anémie pernicieuse.

La maladie de Biermer : une pathologie souvent associée à la maladie coeliaque.

maladie de biermer

 

La maladie de Biermer est une gastrite auto-immune caractérisée par une carence en vitamine B12 par malabsorption. Les carences en vitamine B12 sont très fréquentes chez le malade coeliaque, c’est la raison pour laquelle en cas de carence prolongée qui ne revient pas à la normale avec des compléments en voie orale, les médecins préconisent de tester la maladie de Biermer.

Les symptômes de la maladie de Biermer

L’anémie pernicieuse ou maladie de Biermer (terme le plus utilisé actuellement) se caractérise par deux manifestations :

  • La destruction de la muqueuse gastrique (au niveau fundique) par un processus auto-immun avec des anticorps anti-facteur intrinsèque provoquant la malabsorption de la vitamine B12.
  • La présence plasmatique d’anticorps anti-facteur intrinsèque et d’anticorps anti-cellules pariétales gastriques dirigés contre les pompes à protons provoquant la gastrite.

Les symptômes les plus courants dérivent la plupart du temps de la carence en vitamine B12 :

  • Ataxies, 
  • Polynévrites
  • Glossite de Hunter
  • Ictère Hémolytique
  • Infections urogénitales

Le diagnostic de la maladie de Biermer

La maladie de Biermer se diagnostique par votre médecin sur un dosage :

  • Des anticorps anti facteurs intrinsèques
  • Des anticorps anti cellules pariétales gastriques
  • De la vitamine B12

D’autres anomalies peuvent être constatées sur la prise de sang :

  • Elevation du taux de LDL, de la bilirubine libre
  • Anémie (pas toujours présente)
  • Parfois associée à une infection par Helicobacter Pylori

Le lien entre la maladie de biermer et la maladie coeliaque

La maladie de biermer est une maladie auto-immune tout comme la maladie coeliaque. Des études ont montrées que la prévalence de la maladie de biermer chez les patients coeliaques est plus élevée que la normale. C’est le cas pour d’autres maladies auto-immunes comme le diabète, la thyroïdite de Hashimoto, le vitiligo. La maladie de Biermer est fréquemment décrite dans les cas de syndrome auto-immun multiple (des patients qui ont deux voir trois maladies auto-immunes liées).

Cela laisse supposer aux scientifiques la présence d’une prédisposition génétique commune à ces pathologies, tout comme pour la maladie coeliaque et le diabète de type 1. La prédisposition génétique signifie que l’on possède un ou plusieurs gènes qui augmentent la probabilité de développer la maladie. Lorsqu’on possède ces gènes, cela ne veut en aucun cas dire que l’on va forcément développer la maladie dans notre vie, il est très fréquent d’être porteur d’un gène de prédisposition pour une pathologie sans jamais la développer. L’expression des gènes est complexe et variable.

Comme c’est le cas pour toutes les pathologies auto-immunes, la forte activité des lymphocytes dans le système immunitaire expose les patients a une augmentation des risques de développer des lymphomes. C’est la raison pour laquelle un diagnostic établi par un médecin et un suivi avec un médecin spécialiste est toujours nécessaire.

Le traitement de la maladie de biermer

Il repose sur le traitement de la symptomatologie liée aux carences en vitamines B12. Comme la malabsorption est liée à la voie orale, le patient reçoit des injections régulières à vie par voie intramusculaire de vitamine B12.

Une gastroendoscopie est faite régulièrement pour suivre l’évolution de la gastrite et surveiller l’apparition d’éventuelles complications.

Si vous avez des doutes, des carences n’hésitez pas à consulter votre médecin qui est le seul compétent pour vous renseigner et vous diagnostiquer.

D’autres pathologies liées à la maladie coeliaque :

 

Was last modified 22 août 2018 by Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*