Comment gérer la période de Noël Sans Gluten ?

La période de Noël sans gluten est celle que je préfère dans l’année. A partir du mois de Novembre, les décorations de Noël apparaissent progressivement dans les magasins, sur les balcons, les réverbères et les marchés de Noël alsaciens se préparent. Noël en Alsace, c’est quelque chose ! Pour ceux qui ont déjà eu la chance de venir nous rendre visite à cette période de l’année, je suis sûre que vous avez apprécié partager cette magie avec nous !

Par ici, tout est très traditionnel et ça sent la cannelle partout. Que ce soient les marchés de Noël de la route des vins d’Alsace, de Colmar, de Strasbourg, les spécialités culinaires (manele, bredeles, flammekueche, choucroute, christollen, tarte de linz…), les sapins de Noël, impossible de faire 10m à pied dans une rue d’Alsace entre novembre et décembre sans recevoir une piqure de rappel à base de cannelle ! Je suis persuadée que c’est un peu la même chose dans chacune de vos régions.

période de Noël Sans Gluten

Comment gérer la période de Noël sans gluten où plus que jamais tous les accents sont portés sur la nourriture ?

Voici quelques astuces, je suis sûre que vous en avez bien d’autres, n’hésitez pas à les partager !

Vous faire plaisir gustativement pendant la période de Noël sans gluten, c’est possible !

Et oui ! Moi qui ai été diagnostiquée un 24 décembre à 17h, je vous le promets, vous pouvez manger tout ce qui vous fait envie en version sans gluten bien sûr ! En plus, ce sera du fait maison donc bien meilleur que chez les industriels.

  • Faites la liste de vos plats préférés de Noël (apéro, plat principal, dessert etc).

Voici les miens: la bûche salée, la tarte de Linz, le baeckoffe, la choucroute, les bredeles, les maneles, la bûche au tiramisu, les toasts au saumon, les macarons au citron, la fondue chinoise, la tarte flambée, les bretzels…

  • Faites le tri parmi ces plats, il y en a sûrement qui ne contiennent naturellement pas de gluten, d’autres qui sont facilement adaptable (un bouillon à changer par exemple) et ceux qui contiennent déjà un peu plus de gluten.

Si je le fais pour ma liste cela donne : le baeckoffe, les macarons au citron sont sans gluten, la fondue chinoise, la choucroute et les toasts au saumon sont facilement adaptables. Le reste contient beaucoup de gluten. C’est déjà un point positif, certains de vos plats préférés sont donc facilement consommables ou adaptables malgré votre maladie cœliaque.

  • Testez et cherchez à adapter vos anciennes recettes pour rendre vos plats préférés sans gluten.

C’est de cette manière que j’ai réussi à adapter ma tarte de Linz, mes bredeles, ma bûche salée, ma bûche tiramisu, ma tarte flambée et mes bretzels. Commencez par des choses relativement simples et que vous maitrisez peut-être déjà. Ne perdez pas espoir, il vous faudra peut-être plusieurs essais mais une fois que vous aurez trouvé la bonne recette, elle vous servira tous les ans !

Les génoises de bûche sont très faciles à faire car il faut peu de farine, utilisez de la maïzena et vous verrez le résultat sera top ! Si vous cherchez une recette déjà adaptée voici la mienne sans gluten sans lactose.

Les pâtes à tarte sont en général assez faciles à adapter également. Comme vous utilisez des quantités importantes de farine, privilégiez les mix (tout prêt ou fait-maison), ajoutez une cuillère à soupe de fécule de tapioca vous aidera à obtenir une pâte facile à travailler. De la même façon, placez toujours votre pâte à tarte au frais pendant 1/2 heure minimum et étalez-la entre deux feuilles de papier cuisson. Utilisez la même quantité de farine que dans votre ancienne recette. Selon les farines que vous utilisez (certaines absorbent plus de liquide que d’autres) vous devrez ajouter un peu plus de liquide à votre préparation pour que la pâte ne soit pas trop friable. Allez-y doucement, en faisant quelques tests, vous verrez vous y arriverez ! Si vous avez une pâte trop collante, ajoutez de la farine.

Si vous avez besoin de mes recettes de pâte brisée sans gluten sans lactose, pâte sablée sans gluten , pâte sucrée sans gluten sans lactose, n’hésitez pas, elles sont à votre disposition. Voici ma pâte à choux sans gluten qui est aussi très facile à faire.

période de Noël Sans Gluten

La chose la plus difficile à faire selon moi, c’est la pâte à pain ou à brioche. Si vous avez une machine à pain, vous ne devriez pas rencontrer de problème. Si comme moi ce n’est pas le cas, alors utilisez principalement de la levure fraîche plutôt que de la levure déshydratée. Vérifiez toujours l’absence de traces de gluten. Délayez la levure dans de l’eau tiède ou du lait tiède et laissez reposer 15 minutes. Puis déposez-la à l’opposé du sel et proche du sucre. Laissez monter votre pâte dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air. Je fais chauffer mon four à 35°C et puis je l’arrête avant d’y laisser ma pâte.

  • Faites le plein de farines sans gluten !

Cela m’est arrivé l’an dernier. Mon supermarché était en pénurie de farine sans gluten pendant tous le mois de décembre. Mine de rien nous sommes de plus en plus nombreux à consommer sans gluten alors il vaut mieux prévoir un paquet de plus au cas où.

  • Faites le plein d’idées de recette.

Vous pouvez retrouver toutes mes recettes de Noël sur ce lien, il y en a pour tous les goûts : des salées, des sucrées, sans lactose et toujours sans gluten.

période de Noël Sans Gluten

Restez vigilants pour que la période de Noël sans gluten se passe loin des intoxications au gluten !

  • Soyez attentifs plus que jamais aux étiquettes des produits que vous achetez (attention aux bouillons de cuisine et aux épices).
  • Prévoyez d’emmener votre repas avec vous si vous êtes invité(e). C’est le plus simple pour éviter les problèmes des traces de gluten. Demandez à l’avance l’intitulé du menu et préparez vous quelque chose qui s’en rapproche. Personne ne verra la différence.
  • Cuisinez à plusieurs pour partager un moment convivial et conseiller vos proches sur les bonnes pratiques pour éviter les contaminations.
  • Soyez celui ou celle qui dira « j’ai apporté le dessert ! » Vous partagerez tous le même dessert sans gluten et qui sait, vous serrez sûrement complimenté(e).
  • Méfiez vous des petits cadeaux de type boîte de chocolat ou petits gâteaux qu’on vous offre au travail. L’intention est toujours très bonne mais parfois la personne n’a pas vérifié toutes les étiquettes ou n’est pas au courant de votre régime.

Prenez plaisir à sortir et à partager des moments sur les marchés de Noël !

période de Noël Sans Gluten

  • Vous le connaissez le fameux vendeur de bretzels gratinés sur le marché de Noël de Strasbourg ? Avant je le regrettais beaucoup mais ce n’est plus le cas depuis que j’emmène les miens sur le marché.

Tous les ans quand je vais sur les marchés de Noël, j’anticipe ! Mes proches vont se chercher des bonnes choses à manger avec gluten sur les stands quand moi je sors mon super Bretzel Sans Gluten de mon sac à main. Vous savez quoi ? On s’y croirait presque. Si vous savez d’avance que vous aurez envie de craquer pour quelque chose, faites-le vous même et emmener-le avec vous sur les marchés ou pour votre virée shopping de Noël.

période de Noël Sans Gluten

  • Faites la tournée des marchés de Noël proches des pâtisseries sans gluten que vous préférez.

Vous aurez un plaisir indescriptible à aller prendre une boisson chaude et une bonne pâtisserie sans gluten avec vos proches en vous éloignant un peu du marché de Noël. Vous aurez un avantage de taille comparé à tous ceux qui se nourrissent sur les stands : vous serez bien au chaud ! Si vous avez l’occasion de découvrir le marché de Noël de Strasbourg vous trouverez entre le sapin géant de la place Kléber et le marché de la place Broglie ma pâtisserie sans gluten sans lactose préférée : L’Eden libre de gluten.

période de Noël Sans Gluten

D’autres astuces pour une période des fêtes sans gluten réussie ?

 

  • Faites la liste de tout ce que vous aimez pendant cette période.

Vous verrez il n’y a pas que des choses à manger et il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire malgré votre régime ! Positivez et prenez tout ce qui est bon à prendre.

  • Noël ce n’est pas que les repas et la nourriture.

C’est aussi décorer votre sapin tous ensemble, prendre le temps de chercher le cadeau qui fera plaisir aux gens que vous aimez, c’est aussi partager des moments avec vos familles, vos amis, vos voisins, aider ceux qui sont dans le besoin. C’est tout un état d’esprit magique et celui-ci personne ne vous l’enlèvera même s’il est sans gluten. C’est promis !

  • Si vous cherchez une activité sympa à faire avec vos enfants pour Noël, l’an dernier on a fait des décos pour le sapin en pâte à sel sans gluten.

Au moins il n’y a pas de risque en cas d’ingestion. Vous voulez la recette ? C’est très simple, utilisez le mix de farine sans gluten qui est ouvert depuis trop longtemps dans votre placard ou le moins cher que vous trouvez. Dans un bol versez deux verres de farine et un verre de sel. Ajoutez un verre d’eau tiède. Un peu plus si la pâte est friable et un peu plus de farine si elle est collante. Formez une boule. Laissez parler votre imagination. Faites sécher vos créations à l’air libre pendant 12 heures puis laissez cuire dans un four à 100°C pendant 1 à 2 heure en surveillant. Le délai varie en fonction de vos créations. Quand elles sont cuites, il ne vous reste plus qu’à les peindre et les vernir !

Il y a sûrement d’autres astuces que j’ai oubliées ou que je ne connais pas. Le premier Noël sans gluten est toujours celui qui fait le plus peur mais ne vous inquiétez pas, vous saurez le gérer. Votre régime vous permet de garder la santé, il est plus important qu’une part de dessert qui vous rendra malade. Ne prenez pas cette période comme celle des restrictions, au contraire, prenez les devants pour la rendre aussi magique que gourmande sans gluten !

Et vous quelles sont vos astuces et vos anecdotes de Noël ?

Dernière modification le 13 novembre 2017 par Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*