Mes astuces pour éviter les contaminations croisées

Que l’on soit au début de notre diagnostic et de notre nouvelle vie sans gluten ou bien déjà gluténophobe expérimenté, les astuces pour éviter les contaminations croisées sont toujours bonnes à prendre. Personnellement après trois ans de régime, j’en trouve encore ! Voici celles qui pour le moment me paraissent les plus importantes lorsqu’on doit cohabiter avec des gluténovores dans notre cuisine ou tout simplement que l’on se trouve en pleine transition alimentaire après le diagnostic de la maladie coeliaque.

Si vous arrivez sur cette page et que vous ne connaissez pas encore la maladie coeliaque, le plus important à savoir c’est que pour éviter les complications, un coeliaque doit suivre un régime strict sans gluten. Strict signifie sans aucune trace de gluten, aucune miette de pain, niet, rien, nada. Et cela toute sa vie. Ce n’est pas simple, le gluten est souvent caché dans des aliments que l’on ne soupçonne pas et les contaminations croisées sont aussi un risque de faire une intoxication au gluten.

Eviter les contaminations croisées au gluten dans votre cuisine

contaminations croisees

  • Changez vos ustensiles ayant été en contact avec du gluten (cuillères en bois, casseroles, couverts, assiettes) ou ayez au moins un jeu d’ustensiles qui n’en touchera jamais.
  • Nettoyez à fond votre four et votre frigo.
  • Changez vos grilles-pain et machines à pain ayant été en contact avec du gluten.
  • Ayez un placard à part pour ranger vos ustensiles et vos produits sans gluten.
  • Étiquetez bien vos farines sans gluten surtout si elles sont stockées hors des paquets pour éviter les erreurs.
  • Utilisez un torchon et une éponge qui n’ont jamais été en contact avec du gluten.
  • Ne réutilisez jamais des ustensiles en plastique ou en bois ayant été en contact avec du gluten (passoires, tupp), ils sont poreux et impossible de les nettoyer correctement.
  • Méfiez vous des croquettes pour chat et chien qui contiennent souvent du gluten.
  • Ne mélangez pas les pots de beurre, de confiture, de moutarde. Inutile de dire que si vous trempez votre couteau sans gluten dans du beurre après le gluténovore de la famille, le risque de contamination est proche de 100%.
  • Nettoyez bien vos mains, vos plans de travail après et avant utilisation de gluten ou de produits sans gluten.
  • Utilisez des couteaux à beurre, à fromage et pain différents.
  • Ayez vos propres couverts, vos propres assiettes, vos propres verres.
  • Enfin si vous devez cohabiter, étiquetez bien vos produits avec l’astuce des gommettes vertes (sans gluten) et rouges (avec gluten) c’est très utile au début et surtout pour les enfants.

En bref ne mélangez jamais le gluten et le sans gluten. Cela peut paraître compliqué mais avec quelques précautions et un peu d’efforts au début, on s’habitue très vite et il est tout à fait possible de bien cohabiter tous ensemble en toute sécurité.

Eviter les contaminations quand on va manger chez quelqu’un

contaminations croisées

C’est le petit bonus parce que je vous aime bien. J’emmène toujours avec moi mes repas sans gluten mais aussi mes couverts, une assiette et un verre quand je mange hors de chez moi. Comme ça on ne risque rien !

Et enfin le super bonus, pour éviter de mélanger vos couverts sans gluten avec ceux qui touchent le gluten voici une petite astuce bien sympa : faire graver vos couverts !

C’est super joli, c’est une belle idée cadeau et c’est tout simple. Les miens ont été réalisés par Manon et Geoffrey de Spoon and Co. Je les adore et je les trouve trop pratiques. Je pense que ça peut être une belle solution ludique et qui va rendre jaloux tous vos proches gluténovores ! Du coup on a mis ensemble en place un partenariat pour vous offrir un petit bonus afin de faire faire vos propres couverts personnalisés :

Rendez-vous sur le site de Spoon and Co, ils sont super pro et sensibles à notre cause. Jusqu’à fin avril 2018, vous avez 10% de réduction offerts avec le code NOGLUTEN10 ! Je vous les recommande !

D’autres astuces et bonnes infos sur la maladie coeliaque :

 

Was last modified 16 mars 2018 by Mathilde

2 commentaires à propos de “Mes astuces pour éviter les contaminations croisées”

  1. Merci pour tant de partage.
    J’ai été diagnostiquée maladie cœliaque il y’a 10 ans , j’ai vu ma santé se rétablir peu peu après le régime sans gluten. Mais quand je fait un petit écart (ou accidentellement) c’est la catastrophe.
    Merci encore!

    • De rien c’est un plaisir si mon article peut rendre service 🙂 oui je comprends tout à fait votre situation, je vis exactement la même chose. Bon courage à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*