Le bilan sanguin de la maladie coeliaque

Le diagnostic de la maladie coeliaque se fait en plusieurs temps. Lorsque vous soupçonnez l’intolérance au gluten auto-immune parce que vous avez des symptômes similaires à ceux de la maladie coeliaque, il faut dans un premier temps savoir que vous ne devez JAMAIS débuter le régime sans gluten avant de faire les tests. Cela fausse complètement les résultats et vous ne pourrez pas être diagnostiqués. Une réintroduction du gluten sera demandée par le gastro-entérologue pendant deux ou trois mois avant de pouvoir à nouveau faire les tests. Ces tests sont au nombre de deux : un bilan sanguin et une gastroendoscopie avec biopsie.

Le bilan sanguin pour diagnostiquer la maladie coeliaque.

bilan sanguin maladie coeliaque

Que recherche-t-on sur ce bilan sanguin ?

Lorsqu’on est coeliaque, notre corps produit des anticorps contre l’une des principales protéines du gluten : la gliadine. De la même façon il en produit contre notre propre enzyme : la transglutaminase tissulaire. Enfin, il produit également des anticorps dirigés contre une partie de notre muqueuse intestinale : l’endomysium.

La destruction des villosités de notre muqueuse intestinale provoque une malabsorption et des carences qui sont aussi détectées par le bilan sanguin.

Le médecin qui vous prescrit le bilan sanguin recherche donc :

  • Les anticorps anti-TTG (transglutaminase tissulaire) : IgA et IgG (les IgA sont plus spécifiques).
  • Les anticorps anti-gliadine : IgA et IgG (les IgA sont plus spécifiques également).
  • Les anticorps anti-endomysium : attention ceux-ci ne sont pas spécifiques de la maladie coeliaque.

Les carences :

  • La vitamine B12
  • Les folates ou acide folique
  • La vitamine B9, B6
  • Le fer
  • La vitamine D

D’autres paramètres biochimiques peuvent être modifiés en cas de maladie coeliaque mais également d’autres pathologies, ils ne sont donc pas suffisants pour la diagnostiquer :

  • Une augmentation des lymphocytes
  • Une diminution des gamma GT
  • Une diminution des hématies

Enfin dans certains cas un typage HLA est réalisé avec votre accord. C’est à dire qu’on va séquencer votre ADN et vérifier si vous possédez l’un des gènes de prédisposition à la maladie coeliaque : HLA-DQ2 ou HLADQ8. Ces résultats ne sont pas fiables non plus. Vous pouvez très bien avoir ces gènes sans jamais développer la maladie coeliaque de votre vie ! Cela ne permet pas d’établir un diagnostic !

 

Comment interpréter les résultats de bilan sanguin ?

 

Le bilan sanguin n’est pas fiable à 100%. Il existe de très nombreux cas de faux positifs et tout autant de faux négatifs, même pour les anticorps. En fonction de votre symptomatologie, du bilan sanguin et de vos antécédents familiaux, vous serez alors dirigés vers un gastro-entérologue pour effectuer le seul et l’unique examen fiable pour détecter la maladie coeliaque : la gastro-endoscopie avec biopsie du duodénum.

Vous me direz pourquoi alors effectuer ces bilans sanguins ? Il y a plusieurs raisons :

  • éviter une anesthésie générale pour la biopsie si tout est négatif et que vous n’avez aucune carence
  • préciser le résultat de la biopsie : certains sont diagnostiqués très tôt, à un stade où les villosités ne sont pas encore dégradées
  • effectuer un suivi du régime : un bilan sanguin de contrôle est réalisé tous les 6 mois ou tous les ans pour vérifier que les anticorps diminuent et que vous réagissez au régime

 

Le cas des fameux auto-tests disponibles en pharmacie

 

Depuis un certain temps, on voit sur internet de plus en plus de pub pour ces fameux auto-tests disponibles en pharmacie qui « diagnostiquent » la maladie coeliaque. Comme la question m’est souvent posée, je choisis d’en parler dans cet article pour vous donner mon avis.

C’est une prise de position personnelle que je motive par mes connaissances en immunologie. Pour moi ces tests sont très dangereux. Ils le sont car ils dédramatisent la maladie coeliaque. Ils la rendent banale alors qu’elle ne l’est pas, elle nécessite un vrai suivi médical. Cela incite toutes les personnes qui ont des doutes, des symptômes ressemblants à la maladie coeliaque à se dépister elles-mêmes. C’est une grande erreur car :

  • De nombreuses autres pathologies plus ou moins sérieuses ressemblent à la maladie coeliaque et sans diagnostic médical vous pouvez passer à côté.
  • La maladie coeliaque est sérieuse et nécessite un suivi régulier des paramètres biochimiques (carences ET anticorps) du patient afin de détecter les complications (rares) le plus tôt possible.
  • Ce test n’est pas fiable pour diagnostiquer la maladie. Si les prises de sang dont les dosages sont réalisés par des professionnels ne le sont pas, imaginez le nombre de faux positifs, faux négatifs sur un auto-test. Je ne le dirais jamais assez, seule la biopsie est fiable.

Prenons un autre exemple : les tests de grossesse. Combien de fois avons nous déjà entendu des femmes dire que le test est négatif alors que la prise de sang est positive ? Et vice-versa. C’est pareil. Si vous êtes positive au test de grossesse votre médecin vous enverra dans tous les cas refaire une prise de sang pour être sûr des résultats.

Vous pouvez faire ces auto-tests dans un seul et unique cas en toute sécurité :

  • Vous faites l’auto-test, il est positif et vous allez consulter un gastro-entérologue pour compléter les résultats du test avec un vrai diagnostic (prise de sang, biopsie).

Ce n’est que mon propre avis personnel, chacun est libre de faire ce qu’il veut de son corps de sa santé mais je souhaitais vraiment vous le livrer. C’est mon avis de coeliaque mais mon avis de scientifique également.

Je sais combien l’errance médicale est difficile à vivre, combien on peut tout faire pour obtenir des réponses à nos questions, combien on peut sortir désespérée d’un rendez-vous médical car on n’a pas été prise au sérieux, j’ai vécu toutes ces étapes également. Mais j’ai aussi vu des amies, des proches se tromper dans leur auto-diagnostic avec des conséquences parfois plus difficiles encore.

Vous avez un doute, le mieux pour vous est de consultez un médecin. Si il vous ferme la porte, ouvrez trois nouvelles autres portes de cabinet jusqu’à ce qu’on vous fasse ces tests mais n’en restez pas à un simple diagnostic d’auto-test. L’AFDIAG conseille également très bien, ils ont des noms de médecins sensibilisés à la maladie coeliaque donc n’hésitez pas à vous renseigner chez eux.

J’espère que vous ne m’en voudrez pas de cette prise de position un peu (trop ?) franche. L’AFDIAG met également en garde les patients contre ces auto-tests dans sa brochure « bien diagnostiquer l’intolérance au gluten ».

 

Pour en savoir plus sur la maladie coeliaque :

 

Was last modified 17 janvier 2018 by Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*