Témoignage de Marjorie : les intolérances alimentaires multiples.

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, il me tient à coeur de partager ma plume avec Marjorie du blog Intolheureuse. Son parcours est celui d’une intolérante au gluten, au lait de vache et aux oeufs qui a découvert ses intolérances alimentaires multiples les unes après les autres. Changer de régime alimentaire n’est pas simple, mais on parle rarement des situations où il est nécessaire de le faire plusieurs fois de suite en retirant des aliments sur lesquels on avait reposé notre nouveau régime alimentaire.

Marjorie a vécu ces changements successifs, elle a réinventé ses recettes, son quotidien et aujourd’hui elle souhaite aider les personnes qui sont, elles aussi, confrontées aux intolérances alimentaires multiples.

Je laisse donc la parole à Marjorie dans la suite de cet article :

intolerances alimentaires multiples

Intolérances alimentaires multiples : sans gluten, sans lait, sans œufs 

Pour moi, la découverte des intolérances alimentaires s’est faite en deux temps :

  • Depuis 2012, je mange sans gluten et sans lait. J’ai donc appris une nouvelle cuisine compatible avec mes intolérances alimentaires.
  • En 2015, j’ai fait de nouveaux tests car quelques symptômes subsistaient. Ils ont révélé que j’étais intolérante aux œufs !

Autant j’avais parfaitement accueilli de manger sans gluten et sans lait, car j’étais à l’époque vraiment malade, mais les œufs en plus… Cela m’a paru plus compliqué. J’ai tout de suite pensé aux gâteaux, aux pâtisseries. Comment j’allais pouvoir trouver des astuces pour remplacer les œufs et surtout rester sur un gâteau digne de ce nom !

C’est finalement à ce moment-là que j’ai fait mes plus belles expériences culinaires. Après quelques années de pratique, de recherche et de belles découvertes, mon blog Intolheureuse est né. Je rencontrais des personnes qui vivaient mal leur vie sociale, elles me demandaient des conseils… Et j’ai donc voulu les aider. Sur mon blog, je partage des recettes sans gluten, sans lait ou encore sans œuf. Des conseils pour gérer et faciliter le quotidien quand on a plusieurs intolérances alimentaires, des problèmes digestifs.

Sur notre parcours, on rencontre des moments de doute, que ce soit pour le diagnostic ou pour la reprise d’une vie « normale ». Les médecins ne comprennent pas toujours ce que l’on a. Jusqu’au jour où il faut trouver : perte de poids importante assez brutalement, grande fatigue, maux de ventre… La machine médicale s’accélère, car il le faut, les symptômes sont trop importants. Seulement la pente est plus grande à remonter. Quand on parle d’errance médicale, je sais de quoi je parle.

 

Vivre et s’organiser avec des intolérances alimentaires multiples

Quand le diagnostic tombe, on vous laisse avec un gros paquet dans les bras « ne mangez plus de gluten, de lait de vache et ça ira ». Ok, mais petit à petit en reprenant son quotidien, on se rend compte que manger tous les jours sans gluten, sans lait de vache… Cela demande de l’adaptation, du temps et de nombreux changements.

Manger au restaurant devient une aventure : connaissent-ils ce que c’est une intolérance ? Une allergie oui ça fait peur, on sait que cela peut être grave, œdème de Quincke… Mais une intolérance au gluten, on ne connaît pas toujours. Alors on peut passer pour des personnes qui suivent un effet de mode…

D’ailleurs en parlant de jugement, quand nous sommes invités et quand nous recevons au début ce n’est pas toujours simple. « C’est bon, tu peux en manger une fois, ce n’est pas pour une fois », «c’est sans gluten, mange tu peux y aller », alors on pose des questions gentiment pour savoir si c’est bien le cas. Puis vient la phrase « regarde l’emballage si tu ne me crois pas, il n’y a pas écrit gluten, juste blé, tu vois tu peux en manger » et non blé / gluten même combat. Tout cela est dû à un manque d’information et parfois de tolérance. L’étiquetage s’est amélioré ces dernières années et heureusement le mot « gluten » s’invite de plus en plus à côté du blé.

Baladé entre les jugements, l’incompréhension et le manque d’information, on continue d’avancer ou de connaître des hauts et des bas. Au restaurant quand on est intolérant au gluten (non coeliaque), on se retrouve avec un poisson vapeur sans rien. Quand on mange à l’extérieur, on emporte toujours de la nourriture au cas où… Puis on tente des expériences culinaires, oui expérience parce que le gâteau ne gonfle pas, parce que la texture est vraiment bizarre. Les proches ne sont pas toujours enthousiastes pour déguster notre cuisine.

 

Puis vient le jour ou trop, c’est trop…

Le quotidien devient trop difficile, on aimerait être compris et non plus jugés.  Ce moment où vous passez des heures à cuisiner avec un résultat qui n’est pas satisfaisant. Il faudrait changer votre alimentation, mais faute de temps vous ne le faites pas et pourtant les symptômes s’amplifient. Changer, adapter, s’organiser, sortir : vous imaginez une montagne qu’il est pour le moment trop difficile de gravir.

Vous aviez une intolérance, mais suite à un nouveau problème de santé, vous devez encore changer d’alimentation ? Une nouvelle intolérance pointe le bout de son nez ? Ou vous voulez des astuces pour vous organiser et alléger votre quotidien ? Et si nous prenions un moment pour balayer ces moments difficiles ? Retrouver plus de légèreté ?

Ou tout simplement passer un moment d’échange entre personnes qui mangent sans… Poser un cadre ressourçant, une nouvelle organisation….

 

Mon projet : vous aider à manger et vivre sans gluten, sans lait ou sans œuf


Ce que j’apprécie, c’est de donner des solutions, redonner le sourire. La dernière fois que j’ai fait mes courses, je suis interpellée par un Monsieur au rayon des yaourts : « Vous connaissez ces yaourts végétaux ? ». Il s’avère que oui, je les connais très bien et je peux vous dire que lorsque je les ai découvert, je me suis dit enfin ça arrive ! Donc nous avons discuté au milieu du magasin pendant quelques minutes. Lui, ravi de trouver une personne qui le comprenne et moi, heureuse de pouvoir l’aider.

Et si on vous proposait des solutions ?

J’ai appris à jongler avec mes intolérances alimentaires. À réinventer ma cuisine en fonction de mes symptômes qui sont des signaux d’alerte émis par notre corps. Je m’intéresse à la cuisine santé et je la privilégie au quotidien. Mais cela ne m’empêche pas de réaliser des recettes avec des gâteaux plus sucrés ou une bonne pâte sablée pour certaines occasions !
Manger et vivre correctement sont devenus source de multiples questions. Comme je l’ai expliqué, je suis passée par là moi aussi et comme je vous comprends…

Aujourd’hui, je souhaiterais vous apporter mon aide et j’ai plein d’idées !

J’aimerais connaître vos besoins, vos envies, votre réalité pour finaliser mon projet.

Alors n’hésitez pas, prenez quelques minutes pour répondre à mon questionnaire, il est très rapide !

Et si vous souhaitez des recettes sans gluten, sans lait ou encore sans œuf, je vous invite à consulter mon blog.

Marjorie – blog Intolheureuse

Was last modified 15 juin 2020 by Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*